Pourquoi il est important de jouer dans la vie.

Leçons clés de la US Play Conference 2019

En tant que fier commanditaire de la US Play Coalition, Vortex a l’occasion de participer à la Play Conference et envoie tous les ans quelques collaborateurs diversifiés pour être formés et inspirés sur le sujet. Maintenant que nous sommes de retour de la conférence, nous aimerions partager avec vous quelques-unes de nos leçons clés. Cette année, les participants à la conférence étaient très variés et provenaient de nombreux organismes professionnels différents. Ils étaient réunis pour partager leurs expériences et leur expertise. Les participants étaient des médecins, des architectes paysagers, des éducateurs, des fabricants d’équipements de jeu, des étudiants, etc., tous là pour acquérir une formation continue sur le sujet du jeu.Plusieurs parents peuvent certainement attester de l’importance et de la valeur du jeu pour le développement des enfants et leur bien-être général.

Nous avons découvert que les bienfaits du jeu ne se limitent pas à l’enfance, mais qu’ils contribuent grandement à former les adultes que ces enfants deviendront. Il est plutôt révélateur de constater l’importance que la recherche accorde à ce qui était jadis considéré comme « ce que les enfants font ».

Nous aimerions maintenant partager avec vous certaines des leçons clés qui changeront certainement la manière dont le jeu est perçu de nos jours.


L’ennui

En fait, cela était plutôt présenté comme un aspect positif : le cadeau de l’ennui que nous pouvons offrir à nos enfants et à nous-mêmes. Lorsque nous y songeons, cela semble être le cauchemar de chaque parent d’entendre son enfant dire « JE M’ENNUIE! ». Nous cherchons instinctivement des choses à faire avec notre progéniture quand nous cette plainte surgit. Mais en fait, nous devrions laisser les enfants s’ennuyer. C’est lorsqu’ils s’ennuient qu’ils font preuve de créativité. C’est la possibilité de rester immobile (et de ne rien faire) qui les pousse et leur donne la motivation de trouver quelque chose à faire. Alors, laissez vos enfants (et vous-même) s’ennuyer un peu à l’occasion.


Le jeu animal

En janvier, un article intéressant a été publié par The Nature of Things avec David Suzuki, un scientifique, chroniqueur et environnementaliste canadien, intitulé « The Power of Play » (« Le pouvoir du jeu »). Dans ce documentaire, il étudie la manière dont les animaux jouent et s’interroge sur l’importance d’un tel comportement. La conclusion de ce documentaire est très instructive et elle jette un nouveau jour sur le jeu comme élément fondamental du développement pour de nombreuses espèces. Ainsi, il n’est pas surprenant que ce sujet ait été abordé pendant la conférence cette année. Tout au long des assemblées, les participants ont été invités périodiquement, par exemple avant un discours-programme, à agir comme un singe le ferait. Aussi étrange que cela puisse paraître, cette activité nous a calmés avant le discours principal.


L’école forestière

Il s’agit d’une tendance populaire en Europe. Le principe de cette école est simple : les enfants peuvent jouer et apprendre dans la forêt, toute la journée. Il a été démontré que cette approche améliore de nombreuses habiletés importantes, comme suivre des consignes et respecter les limites. Ce mouvement prend de l’ampleur. Quelques pays d’Europe ont implanté ces classes et l’intérêt commence à se manifester au Canada et aux États-Unis. Ce sont des résultats très inspirants d’enfants qui apprennent très jeunes à être ingénieux et respectueux. Si seulement ces écoles forestières avaient existé lorsque nous étions enfants!


Des éléments de jeu disparates

Avez-vous déjà offert un jouet à un enfant, qui s’est immédiatement empressé de jouer avec la boîte vide plutôt qu’avec le jouet lui-même? Un mouvement prend forme actuellement qui suggère de donner aux enfants des objets de jeu disparates. Il ne semble pas y avoir de quelconque lien entre les éléments eux-mêmes, mais ce qui est curieux, c’est que les enfants, au moyen de leur imagination et presque par magie, réussissent à s’amuser avec tous les types d’objets qui leur tombent sous la main. Alors, plutôt que de vous limiter au jouet à usage précis, laissez les enfants se divertir avec toutes sortes de choses. Leur créativité vous épatera.

Tout compte fait...

En discutant avec d'autres participants à la conférence, nous avons conclu que les enfants ont l'air d'avoir oublié comment jouer. La génération actuelle semble souvent attendre qu'il y ait un moment libre dans leur emploi du temps très chargé. Ces enfants n'ont pas l'occasion de simplement être et de jouer. Aux prises avec toutes les activités planifiées ainsi qu'avec les restrictions pour assurer leur sécurité, les enfants perdent cette capacité de se divertir. Les parents sont un peu trop présents. Les enfants ont besoin de peu : du temps et de l'espace. Notre plus importante leçon est simplement de leur donner du temps et un endroit, et de ne pas entraver leurs activités. D'ailleurs, les emmener à un Splashpad pendant les mois d'été constitue l'une de ces occasions.